La dame de Pékin – 15

-Kunetsov vient d’appeler. Nouveaux ordre : nous laissons tomber la filière d’intox. Faites suivre à Levallois tout ce que vous avez.

-Et l’AACFC ?

-Ils vont les court-circuiter aussi. Votre mission est terminée, Michel.

-Mais…

-Discutez pas. Vous avez été impeccable, comme d’habitude. Je lui parlerai de vous, d’ailleurs.

-À vos ordres…

Il savait ce que ça signifiait. Il rangea son téléphone et soupira. Les documents avaient été numérisés pour ses archives, il les fit alors faxer à la DCRI. Ce n’était plus une affaire de services secrets, mais une affaire de super-flics. Son opération d’intoxication était abandonnée formellement – aurait-elle d’ailleurs survécu au retrait de la représentation diplomatique chinoise à Paris ? Vraisemblablement, en haut lieu, on souhaitait colmater les fuites. Le contre-espionnage était sans doute sur la trace des agents chinois implantés dans l’Hexagone pour les court-circuiter, eux aussi.

Il annonça à la petite secrétaire qu’il prenait congé, s’enquérant au passage de la possibilité de la recontacter, « au cas où l’un ou l’autre de ses dossiers seraient incomplets ». Elle gloussa un peu en lui répondant que ce serait avec plaisir qu’elle répondrait à ses attentes. Satisfait, Michel quitta la SELECTROP sans même saluer ses hôtes. Tout désignait Santorini comme le responsable de la fuite, ou, à tout le moins, comme probable complice. Peu importait. La justice s’en chargerait, avec les preuves apportées par la DCRI – et collectées avec les soins du Service Opérations de la DGSE. Même si c’est pas son boulot, enfin, merde !

Il se décida à revenir à « la Boîte ».

Gérard, lui, restait perplexe devant le dernier message de Cerisier :

Armée a constitué importantes réserves de carburant. Millions de tonnes. Exercice de simulation d’accrochage prévu dans H+72. « Réveil Tonitruant » confié à unité secrète forces spéciales armée de terre. Possible démonstration prototype secret.

Michel l’observa en silence pendant un moment, en mangeant son jambon-beurre, avant de se manifester :

-Chaud bouillant, Gérard ?

-Chaud bouillant, Michel. Enfin, ça remonte, mais je ne sais même pas ce que ça veut dire. J’ai fait remonter au DR et à Kuznetsov, on va voir ce que ça donne…

-Pas de documents concrets ? Que des infos « comme ça » ?

-Voilà. Sources bien placées, mais informations à vérifier. Chaud bouillant, mais je ne suis pas certain que ça ira plus haut que le bureau du mindef. Du coup, j’ai secoué mon petit monde, pour obtenir du concret. J’ai bien un gars à l’ambassade à Pékin, mais on dirait que le contre-espionnage chinois est sur les dents. Ses contacts ne se manifestent pas. Et toi ?

-Bah, je crois avoir repéré la fuite, à la SELECTROP, mais Kuznetsov ne veut plus protéger la filière, alors j’ai refilé le bébé à la DCRI.

-Et c’est qui, selon toi ?

-Le chef de la sécurité, un crétin bodybuildé en quête de reconnaissance. Il a dû se prendre pour un barbouze, si ça se trouve, il n’a même pas été payé. Bon débarras, selon moi. Il ne vaut même pas mon petit gars.

-À propos, il y a une suite, le concernant ?

-Pas que je sache. C’est dommage, d’ailleurs, s’il a les Chinois aux miches…

-Tu sais, avec ce coup de panique, ils ont sans doute mieux à faire que le chercher, surtout si on court-circuite la fuite SELECTROP et l’AACFC. Ils auront quand même perdu un gros canal de renseignement et d’action. À mon avis, ils vont surtout chercher à le reconstituer, plutôt qu’à chercher qui a pu faire capoter leur opération. Au pire, ils chercheront quelqu’un d’autre pour faire sortir les infos, mais ce sera plus difficile, avec toute la surveillance mise en place. Et ce rappel bizarre des personnels de l’ambassade va les retarder, en plus.

-Tu as sans doute raison. Tu viens prendre un café ?

-Avec plaisir. Attends que je retrouve ma touillette, la machine n’en donne plus.

-Comme c’est étonnant…

Gérard se leva avec quelques pièces de monnaie, avec la sensation irrépressible de n’être qu’un imposteur, un incapable, qui ne savait pas obtenir d’informations fiables, précises et exploitables.

Le café serait le bienvenu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s